Anne-Marie Peltier

Biographie de l’artiste

Sans doute influencées par l’héritage artisanal qui m’a été transmis, mes mains ont toujours ressenti le besoin de créer. Quel bonheur ! Dans une autre vie, j’ai brodé, crocheté, tricoté, tissé; j’ai étudié en Arts et Lettres, en rédaction; ai travaillé dans le domaine administratif. Au tournant du millénaire, j’ai découvert le quilling (paperolles) : l’art ancien du papier roulé. Bien que peu connue, cette technique fait partie du patrimoine artisanal québécois depuis des générations, principalement conservé dans les trésors des églises ou les archives des communautés religieuses.

Autodidacte dans mon apprentissage du quilling, j’ai adhéré en 2006 à la North American Quilling Guild puis à The Quillind Guild d’Angleterre en 2008. Être membre de ces deux groupes me permet de parfaire ma connaissance de la technique, apprendre les techniques avancées et me tenir au parfum des nouvelles tendances. En 2014, j’ai obtenu une accréditation d’excellence de la NAQG.

Aujourd’hui, retraitée dans le décor enchanteur de l’Estrie, je laisse libre cours à une passion jeune de 20 ans !

Démarche artistique

Un nouveau projet est en attente sur ma table de travail. J’imagine l’aplat de l’esquisse ou de la photographie exploser en plusieurs dimensions… J’en concrétise la composition par le choix des couleurs. Puis, vient la sélection des textures que j’obtiendrai par différentes manipulations des bandelettes de papier. Là, un espace vide; plus loin, des superpositions ou, une série de dômes. Pour ce détail, l’utilisation de bandelettes de 1/16e de pouce de largeur; pour celui-ci, du 3/8e de pouce. L’avant-dernière étape, le taillage des bandelettes dans les trésors de papier bien rangés dans mon atelier. Puis, la finalisation du processus : une bandelette roulée dans l’outil, puis une autre… jusqu’à ce que des centaines de formes se juxtaposent, se superposent.

Ma fascination pour le quilling réside en la possibilité de transformer la linéarité d’une bandelette en créations 2D et 3D; à teinter le canevas par l’ombre et la lumière créés par le relief coloré du motif. Que le sujet soit réaliste ou fictif, le quilling donne vie à mon imaginaire !

Magasiner